Neven Allanic

Né en 1980 à Nice et originaire de Bretagne, je travaille et vis aujourd'hui entre ces deux régions ainsi qu'à Leipzig en Allemagne.
Titulaire d'un Bac scientifique en 1998, j'oriente mes études vers médecine puis biologie. Après l'obtention d'un Deug de Biologie, je décide de commencer mes études des beaux arts qui se terminent en 2007 avec un DNSEP et les félicitations du jury.
La même année, je suis lauréat du Prix Gras Savoye qui me permet de réaliser ma première exposition personnelle à Paris à la Maison Rouge, fondation Antoine de Galbert.
En 2008, je fonde le projet Fugitif qui se transforme en réseau de recherche en art et en une résidence d'artistes à Leipzig.

www.nevenallanic.com

2008-2012

Guillaume Aubry

Guillaume Aubry est artiste plasticien et architecte. Né en 1982, il vit et travaille à Paris. Architecte de formation, diplômé DPLG en 2006 de l'ENSA-Paris La Villette, il a effectué un Master en sociologie urbaine à l'université de Tokyo en 2004-05 et travaillé ensuite en agence d'architecture à Pékin en 2005-06. Il a monté une agence d'architecture FREAKS freearchitects (avec Cyril Gauthier et Yves Pasquet), basée à Paris, qui a remporté les NAJAP 2010 (Nouveaux Albums des Jeunes Architectes et Paysagistes décernés par le Ministère de la Culture). Il est titulaire du post-diplôme de recherche en art visuel La Seine de l'ENSBA à Paris (dirigé par l'artiste Tony Brown). Ces deux dernières années ont été l'occasion de plusieurs collaborations et workshops et de résidence à l'étranger : Ahmedabad en Inde, Yérévan en Arménie, Singapour, Suède-Norvège pour la Biennale d'Art contemporain de Lulea, la Biennale d'art contemporain d'Istanbul et l'Islande dans le cade du programme NES A.I.R. (réseau ResArtis).

www.guillaumeaubry.com
www.ex-1000cm2.com

2011

Katja Berger

Philosophe

2008

Jonathan Cejudo

Artiste

www.jonathancejudo.com

2008-2009

Pascal Chirol

Il s'agit d'inventer des situations et de se laisser surprendre par ce qui en sortira, entre calcul et humour. Il s'agit aussi d'interroger le geste artistique et le place de l'auteur. Les propositions sont nombreuses et inventives et les terrains qui sont investis vont du site web à l'affiche, de l'installation à l'intervention dans l'espace public, de la programmation au dessin à la plume.
Mes préoccupations tournent essentiellement autour des questions de générativité et d'interactivité. Et cette fois encore la notion de générativité doit être comprise de façon large, incluant à la fois des programmes génératifs et des situations bricolées de robotique, naturel ou artificiellement, elles sont produit par des systèmes et génèrent à l'envie du dessin. La générativité est alors moins un enjeu technologique qu'un champ d'expérimentation ironique et critique de l'art et de l'image.
Mon champ de réflexion et d'expérimentation trouve son point de départ dans un questionnement du graphisme. Mais la notion de graphisme doit être comprise ici davantage comme un univers de potentialités que comme un espace déterminé par des contraintes sociales, professionnelles ou de communication. Ici, le graphisme est une façon de développer une pratique artistique multiforme, c'est un vocabulaire dont l'usage peut s'étendre indéfiniment, un mode d'action dont le terrain de jeu s'égaye sur les territoires les plus divers.
L'interactivité donne alors toute son ampleure aux reflections critiques et ne propose plus un objet défini mais une multitude de possibles fondée sur l'interaction entre les personnes par l'intermédiaire de la technologie.
Même s'il se trouve que c'est un objet qui manipule la plume, et si l'on peut encore parler d'œuvre, c'est en termes de processus, de contexte et d'échanges. Sans pour autant provoquer la mort de l'auteur.

http://2007.updatepixels.net/

2010

Constanze Fritzch

Constanze Fritzch est critique et correspondante de "Portraits la Galerie" en Allemagne. Doctorante en histoire de l'art à la katholische Universitär Ingolstadt Eichstätt, elle est depuis 2011 membre de l'équipe de recherches "A chacun son réel" au centre allemand d'histoire de l'art. Elle a été enseignante à la Bauhaus-Université de Weimar pendant deux ans et était co-ordinatrice de la Biennale de Paris ainsi que monitrice étudiante à l'INHA. Elle a participé a plusieurs projets d'exposition et artistiques. Elle a passé ses études à l'ENS de Paris où elle a été pensionnaire étrangère, à la Friedrich-Schiller-Université de Iéna, à l'Université Paris I et l'Universtité Paris X.

/www.portraits-lagalerie.fr

2008

Anaïs Goupy

Anaïs Goupy (née le 9 juillet 1987 à Saint-Doulchard) est diplômée de la Villa Arson à Nice. Elle pratique la peinture et la vidéo en parallèle, une pratique qu'elle décide d'approfondir en faisant un échange en 2009 à la Hochschule fuer Grafik und Buchkunst (HGB) à Leipzig. Après avoir passé son DNSEP, elle décide de retourner à Leipzig afin d'entamer sa vie professionnelle artistique.
A travers Fugitif, elle organise un projet en relation avec ses intérêts pour la musique et la peinture et continue sa pratique personnelle dans son atelier.
2011-2012

Jérémie Grandsenne

Mon travail se situe au croisement de deux lieux: le sentimental et le politique, entendus au sens large de ces mots. Ce que j'appelle sentimental, c'est tout ce qui tient de la préférence personnelle, de l'envie spontanée, de l'amour de tel individu pour tel aspect de la vie, la tension toute subjective vers telle couleur, telle forme ou tel goût. C'est ce qui relève du désir, de l'émotionnel, de l'intime. Quant au politique, c'est pour moi tout ce qui prend acte de l'inscription de l'individu dans la communauté humaine et dans un rapport à autrui. Déposer une œuvre d'art dans un monde qui appartient à tous, la proposer au regard de personnes qui ne font pas partie de notre sphère privée, implique de prendre la responsabilité de ce que l'on montre. Que sera cette œuvre sous le regard de l'autre, et surtout, que pourra-t-il en faire, c'est-à-dire : en quoi pourra-t-elle, même d'une manière éphémère et fragile, contribuer à son bien ? Ce que je nomme le terrain politique, est désir de créer des failles dans le sensible, dans l'intelligible, par où l'évidence se fendille : par où du sens, en un mince filet comme de l'eau passant sous une roche, ruisselle. Ce qui s'appuie sur la force de l'évidence pour maintenir en place les simulacres, les mensonges de pensée qui servent au monde à maintenir dans le malheur les humains qui y séjournent, j'essaie de l'ouvrir, comme on ouvre une huître, une poupée russe, ou plutôt, comme on ouvrirait un noyau. J'essaie de l'ouvrir, pour tâcher que ce qui se donne l'apparence de la vérité révèle son véritable visage : celui d'un problème, d'une question à poser. J'espère que l'art peut être ce qui travaille à instaurer cette utopie : le débat, le dialogue, l'échange et la confrontation entre les êtres.

www.jeremiegrandsenne.com

lesamitieslointaines.blogspot.com

2010

Micha

storytellers lie you can believe me so I wouldn't bet no ass you're gonna find the truth in what I say. Better imagine yourself on a county fair with smashed scooter-cars and wrecked-down pinball machines and the smell of fried corn-cobs, cobs which were pulled through melted butter and spiced with fresh grounded pepper and big grains of salt, and you, go squeeze the last cents from your pockets made of holes and buy one of these corn-cobs, take it along and sit down where the stamped-down gras is ending and the wild fields begin, and if maybe you find a half-smoked cigarette on the floor, just enlighten it again and smoke it to its very end, and watch the skyway. 2010-2012

Ronan Lacroix

Diplômé de l'école d'architecture de Bordeaux en 2006, j'appréhende mon travail sur l'architecture à travers deux pratiques parallèles et complémentaires. Celle de chef de projet au sein d'une agence d'architecture parisienne, développant les programmes « classiques » de la profession (logements collectifs, équipements publics…) et celle plus personnelle d'observation et de recherche de situations urbaines singulières. Cette dernière s'appuie sur une volonté d'appréhender les dynamiques alternatives aux logiques traditionnelles de fabrications de la ville. Accumulation, détournement, juxtaposition, transformation… sont autant de forces opérantes souvent spontanées et originales qui, en marge de la production conventionnelle, inventent de nouveaux usages. Cette approche passe avant tout par un travail d'analyse des situations en place afin d'en comprendre la complexité intrinsèque. L'objectif est alors que l'intervention proposée ne vienne pas annihiler ces qualités déjà-là mais au contraire de venir les conforter tout en les enrichissants de qualités nouvelles. 2010

Judith Lavagna
Judith Lavagna a été responsable de la programmation artistique, évènementielle et pédagogique de la galerie Ars Longa (Paris), avec Vincent Guimas de 2008 à 2010. Elle y a organisé plusieurs expositions et conférences, notamment Le Paradoxe du monde en mars 2010, et réalisé de nombreux ateliers de recherche et de médiation.
En juin 2010, elle est commissaire invitée par la PMgalerie (Berlin) pour l'exposition collective Loading… montrée pendant la Kreutzberg Biennale.
Elle a mené une recherche sur les processus de production de l'œuvre d'art (résidence Suddenly Last Summer 2010, Beauchery Saint-Martin, atelier LageEgal, Berlin) et coordonne cette année avec l'artiste Neven Allanic les résidences artistiques et ses évènements associés du programme franco-allemand Fugitif à Leipzig.
Judith Lavagna est diplômée de l'école des Beaux-arts de Rennes (DNSEP Art) et du master curatorial « L'art contemporain et son exposition » de l'Université Paris IV–Sorbonne. Elle vit et travaille à Berlin et Leipzig.
2010-2011

Armand Lecouturier

Né en 1986, originaire de banlieue parisienne, j'ai passé trois années d'études à l'école nationale supérieure d'art de Nice (Villa Arson) et suis actuellement étudiant à la Hochschule für Grafik und Buchkunst (HGB) à Leipzig en "Medienkunst" dans la classe de Joachïm Blank. 2011

Falk Messerschmidt

Né en 1982 à Mühlhausen (Thuringe), Falk Messerschmidt est diplômé de la Hochschule für Grafik und Buchkunst Leipzig (HGB), sous la direction de Prof. Christopher Muller (2002-2009). En 2005, il a effectué un séjour d'études à l'École Supérieure des Beaux-Arts de Nantes (F) ainsi qu'à la Glasgow School of Art (UK). Depuis 2010, il est « Meisterschüler » (distinction allemande qui permet à certains étudiants de poursuivre leur recherche en enseignant avec un professeur) à la HGB auprès de Prof. Ingo Meller. Falk prend part à de nombreuses collaborations et projets.

www.falkmesserschmidt.de

2010-2012

Loïc Pantaly

Loïc Pantaly est né en 1982.
Après un cursus a l'école des Beaux arts de Marseille et à l'école d'Art d'Avignon, il intègre la villa Arson à Nice.
Son univers est souvent référencé par la science du particulier, par ces choses que l'on étiquètera d'inclassable ailleurs.
Sa démarche singulière s'apparente à la pataphysique et lui permet de créer de véritables machines singulières.
Personnellement dans mes recherches, c'est souvent parmi les choses chargées d'humour que je découvre une véritable exception et c'est peut être ce qui explique ce refus que je manifeste de ce qui est sérieux, puisque pour moi c'est exactement la même chose.

www.pantaly.com

2010

Jérémie Paul

Jérémie Paul est né en 1983 en Guadeloupe. C'est un artiste pluridisciplinaire oscillant entre la pratique picturale et la pratique de l'installation. Appartenant par son parcours à laVilla Arson (où il y a passé sont DNSEP en 2009), portant de par son lien fort aux Caraïbes l'empreinte de la Créolité, il vit alors entre les Antilles et l'Europe.
Sa carrière débute par une année en Guadeloupe . Après avoir obtenu le prix de la jeune création de la région Guadeloupe, il réalise une exposition, « Herrella », présentant son monde pictural, puis une installation sonore à l'Artchipel Guadeloupe scène Nationale, qui dévoile le côté acoustique de son travail d'installation. Après avoir concrétisé sa révérence à sa Terre Maternelle, il fait le choix de retourner en Europe. Il travaille désormais entre Leipzig et Paris.

www.jeremiepaul.blogspot.com/

2011

Baptiste Perrin

En 2007 après un BTS de communication visuelle en Alternance dans une agence de publicité, je me dirige plus directement vers une option Art en rentrant aux Art-decoratifs de Strasbourg.
J'obtiens le DNAP option art en 2010 et effectue l'année suivante un Echange à Leipzig en option photographie dans le classe de Peter Piller.
Cette expérience m'a conduit vers une pratique plus concentrée sur l'impression, l'édition et le livre d'artiste.
Je rencontre à Leipzig la résidence « Fugitif » et décide de poursuivre mon cursus à la HGB.
Cette résidence m'a permi au sein d'un même immeuble de travailler sur d'autres systèmes d'organisations, de planifier des événements, des vernissages et de participer aux projets.
Je continue en parallele de la HGB mon DNSEP pour 2013.
2011-2012

Marlène Perronet
Née à Toulouse en 1978, Marlène Perronet est titulaire d'une maîtrise de lettres modernes à l'université Paris 3 en 2004 et d'un DNSEP à l'ENSA-Cergy en 2006. Elle a participé à la session 18 de l'Ecole du Magasin (Grenoble) en 2009 et au « Summer Seminar for Curators » organisé par l'AICA d'Arménie à Erevan en 2010. Elle a coordonné la participation française à la Biennale de Shiryaevo en Russie à différentes reprises. Dans le cadre de l'année croisée France-Russie, elle assure en 2010 le commissariat général avec Julia Garbuzova d'« Action Planning », cycle de projections vidéo montré en France et en Russie. En 2011, elle a dirigé la publication du catalogue du festival de sculpture « Escaut. Rives, dérives » (ed. Somogy). Auteure de textes critiques, elle collabore régulièrement avec le site lacritique.org et le Stuttgarter Kunstverein e.V.

http://mitigationadaptation.wordpress.com/

2011-2012

Arthur Poutignat

Né en 1981 à Paris, Arthur Poutignat est diplômé d'un DNAP Communication graphique et d'un DNSEP Art obtenu aux Arts décoratifs de Strasbourg en 2010. Par la suite, il se consacre à son travail au sein de l'atelier La Semencerie, qu'il a intégré en 2009, où il organise la première édition du festival INACT, festival de performance mix-media, en 2011. Aujourd'hui, Arthur Poutignat s'épanouit dans des activités multiples et polymorphes. S'il poursuit sa pratique artistique, il apprécie de découvrir de nouveaux horizons et prendre de nouvelles postures. Il travaille aujourd'hui à l'école supérieure des arts décoratifs en tant que moniteur vidéo et intervient en tant qu'artiste depuis 2 ans auprès des étudiants d'écoles d'art. Il se place ainsi dans une dynamique de partage de pratique et d'ouverture aux mondes, Arthur Poutignat est un apprenti permanent, en observation et réflexion active.

www.arthurpoutignat.fr

2012

Nans Quétel

Né le 21 décembre 1979, à Paris. Nans Quétel vit et travail à Leipzig, Allemagne. Il étudie la théorie des arts entre 1999 à 2004 Université Picardie Jules Vernes, Amiens, et les beaux arts de 2006 à 2008 à la villa Arson, Nice. Il produit aujourd'hui des installations, sculptures et vidéos. La base de sa production s'appuie sur l'écriture de poésies.
Nans est une bête romantique qui aime quand les mots vibrent dans l'espace.

www.nansquetel.net

2008-2012

Ludovic Sauvage

Ludovic Sauvage est né en 1985. Il vit et travaille à Paris.
Diplômé de L'ERBA Valence en 2005 et de la Villa Arson (Nice) en 2007, Ludovic Sauvage développe une pratique de la vidéo et de l'installation composée en grande partie de filmscourts, de boucles vidéos et d'une utilisation spécifique de paysages simulés provenant de logiciels 3D.
Depuis 2009, sa pratique s'élargit régulièrement à d'autre médias (édition, photographie, volumes), appliquant un principe de traduction des projets vidéos vers d'autres formes, se pliant parfois à la spécificité de certain contextes. Ludovic Sauvage a participé à la création et l'aboutissement de plusieurs projets avec la structure FUGITIF dont les expositions « Frag den Staub », « To the East » et « SUMMER FALLS ».

scribd.com
ludovicsauvage.easydesign.fr
vimeo

2009
Marija Linciute
Marija Linciute (née le 17 février 1985 à Vilnius, Lituanie) est une artiste, photographe et vidéaste.
Elle est diplômée à la fois de l’Académie des beaux arts de Vilnius en 2008 et de l’Ecole supérieure d’art de Grenoble en 2010. Après avoir terminée ses études en France, elle décide de rester pour s’y installer. La distance et le recul avec son pays d’origine l’emmène rapidement à travailler autour du thème de la mémoire, du territoire et des expériences personnelles. C’est ainsi qu’elle commence à réaliser des films à partir de ses vidéos et de ses photographies. Images qui s’appuient souvent sur le modèle de l’album de famille, multipliant les clichés pour dérouler une narration, entre intimité et/ou autobiographie.
Elle vit et travaille à Grenoble, France.

www.jeanlucandmarija.com/

2012
Jean-Luc Dang
Jean-Luc Dang est un artiste, photographe et réalisateur français né en 1983 à Saint-Rémy.
Sa pratique obsessionnelle de la photographie qui génère une immense base de donnée d'images, l'amène très vite à concevoir un travail de vidéaste prenant souvent comme format le diaporama. Ses vidéos allient dans un style documentaire, les images de son journal photographique au son de sa voix, racontant avec du recul, une expérience personnelle. Plaçant le public dans un état d’immersion, l’artiste nous plonge dans son quotidien et met à jour la complexité des écarts qui, de manière plus ou moins évidente, régissent nos rapports à autrui.
Il vit et travaille à Grenoble, France.

www.jeanlucandmarija.com/

2012
Chloé Piot
Chloé Piot est née en 1986 à Aubagne, Bouches-du-Rhône. Elle est titulaire d’un DNAP et d’un DNSEP, obtenu avec les félicitations du Jury à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Limoges, en 2007 et 2009.
En 2012, elle travaille durant huit mois à la Hochschule für Bildende Kunst à Braunschweig, Allemagne, dans le cadre d’une bourse de la DAAD (Deutscher Akademischer Austausch Dienst).
Elle a participé à plusieurs expositions et résidences en France, aux Pays-Bas et en Allemagne: "In Our Backyards" à Leipzig, "Echelles utopiques" à la galerie Lavitrine à Limoges, "Noël Pour Tous" 4ème et 5ème éditions à Paris, "1er Prix de la Jeune Création" au Moulin des Arts de Saint-Rémy, "le Neu/Now Festival" Live & virtual à Nantes, "la biennale" Mulhouse 010, "Première, édition 2009" au Centre d’Art Contemporain de Meymac, "Landkunst 2010" et la résidence HUP aux Pays-Bas.
Son travail fait partie de la collection du FRAC Limousin.

www.chloepiot.com/

2012

en construction...