Antoine Renard, « DUGOUT », project presentation

I proposed to borrow a sheet of plywood from the Schaubühne’s gallery space and to build a floatable sculpture out of it. I then want to use that object to explore the Leipzig landscape, in search for German romantic tradition. At the end, i will dismantle the “boat” and return the piece of plywood back to it’s original place.

During the project, only the absence of the sheet is visible.

Antoine Renard, june 2011.

Antoine Renard, DUGOUT, 13 C-print, variable dimension.

Durant son temps de résidence, Antoine Renard a pris comme point de départ le white cube de la Schaubühne Lindenfelds comme une matière première dont il démantèle l’un des éléments, et dans le même temps à l’étude d’un manuel de fabrication d’une embarcation précaire de type « Dugout ».

Se libérant des murs clos de l’institution, l’artiste entreprend alors un voyage par les canaux de la ville, traduisant le besoin solitaire d’explorer l’espace public à la manière des romantiques allemands.

Puis l’artiste revient à la Schaubühne, restituant les matérieux utilisés à leur place initiale. Pendant la production de DUGOUT, seule l’absence de l’élément du white cube est visible.

Judith Lavagna, juillet 2011.

antoinerenard.net

i wank