Fugitive

Aperçu de « Fugitive », typographie créée par Emannuel Pevny exclusivement pour Fugitif.

La Fugitive existe pour l’instant en deux versions: Regular et Regular 25.

Gen

Pascal Chirol (WebDesigner), Yannis Perez (Graphiste) et Emmanuel Pevny (Designer) en résidence au point du fuite de Leipzig travaillent a la création du blog…

Proposition de Logo

Workshop IO

Workshop IO sur la notion de mapping (cartographie, visualisation et reconnaissance d’un réseau social) durant la résidence 2010 portant sur l’identité visuelle de Fugitif.

Programme IO
Notre objectif est la mise en place d’une API (Application Programming Interface) autour de la visualisation de données de réseaux sociaux permettant ainsi à Fugitif de créer une carte dynamique et intelligente de son équipe.

Open source
Cette API sera Open source. Nous la partagerons ainsi avec nos différents partenaires afin de créer un outil de travail adapté aux désirs de chacun.

Recherche :
Nous aborderons la conception du programme sur deux grands axes : scientifique et graphique.

Intelligence artificielle :
Nous allons concevoir un programme intelligent d’auto-organisation de la visualisation de données. Basé sur un système de réseaux neuronaux, cette intelligence organisera les données de la manière la plus cohérente possible. Concrètement chaque personne nouvellement inscrite au réseau se verra suggérer les connexions de travail et de recherche les plus adaptés à ses besoins.

Visualisation de données :
Nous nous baserons sur un principe graphique de représentation de données cherchant avant tout à permettre une meilleure lisibilité d’un ensemble complexe caractérisant le réseau.

Accessibilité :
L’utilisation du programme se fera de façon intuitive. Ce programme sera pensé de façon modulaire afin que sa complexité s’adapte aux usages de chacun.

Fugitif, r

En juillet 2010, la résidence Fugitif accueille deux jeunes artistes français: Sarah Lis et Loïc Pantaly.
L’objectif est simple: aucune obligation de résultat en terme d’exposition, de médiation ou de production.
L’équipe Fugitif est là pour aider au maximum les artistes et si ceux-ci décident de mettre en place une exposition ou de produire des œuvres, nous sommes là pour les aider.

Dans le même temps et au même endroit, un échange franco-allemand de 14 participants s’applique à travailler sur l’identité visuelle de Fugitif et notamment sur la création de ce site web. Cet échange réunit pendant trois semaines artistes, commissaires d’exposition, architecte et designer graphique et les invite à travailler et à réfléchir sur l’identité même de Fugitif.

Anti-rotation de la terre, Loïc Pantaly avec Andric Lequenne Basilio, vue de l’exposition Opus Magnum, Marseille 2012

« THEM » (Ludovic Sauvage, 2010)

Encre sur toiles vierges.

Série de Portraits d’anti-héros de la littérature américaine contemporaine.

Accrochage du 06/07 au 13/07 à la galerie +0, Tapetenwerk, Leipzig.

To the East

Laisser le temps aux artistes résidents de s’imprégner de l’espace qui les environne afin de réaliser puis montrer de nouvelles œuvres: cet objectif se concrétise à travers cette exposition. « To the East » transporte le spectateur vers une rencontre de deux cultures pourtant proches.
Cette exposition est l’occasion pour les artistes français d’inviter leurs homologues allemands.

Le vernissage de l’exposition « To the East » a lieu au Point de fuite le vendredi 18 septembre 2009. Son finissage se déroule le 2 octobre dans le cadre de « Lindenow ».

Jérémie Grandsenne

Falk Messerschmidt

These days

Installation In-situ réalisée au « Point de Fuite » (« Fluchtpunkt ») à Leipzig, lors de de l’exposition « Frag den Staub », en mai 2009.
Résidence de Ludovic Sauvage, printemps 2009.

Deux éléments se rencontrent ici : l’espace-temps de la chambre dans laquelle prend place l’installation et celui de la vidéo, fragments de recherches amenées avec moi sur le lieu et dans lequel on peut retrouver des éléments communs.

L’espace qui résulte de cette confrontation est une sorte d’espace intermédiaire, un lieu d’attente composé de fenêtres et de plantes factices qui donne son importance aux angles morts.
 A cette installation s’ajoute un jeu de miroirs diffractant la vidéo dans la pièce, jouant avec le papier peint.

Ludovic Sauvage

Frag den Staub

Exposition collective en Mai 2009

Concrétisant la première phase de la résidence, réhabilitation du bâtiment afin de pouvoir y vivre, « Demande à la poussière » fut une exposition où chaque artiste montrait son travail en s’inspirant de la présence du lieu.

Cette Pokies exposition a été l’occasion d’ouvrir pour la première fois le lieu au public allemand de Leipzig et d’ainsi affirmer la présence d’un nouveau lieu culturel dans cette ville.

Avec Neven Allanic, Jonathan Cejudo, Nans Quetel, Yann Renand et Ludovic Sauvage.

R

Affirmation d’une identité

En avril 2009 commençait la deuxième édition d’une résidence au « Point de fuite ». Ce fut une expérience collective d’un grand intérêt pour le lieu, à la fois physiquement dans la rénovation fonctionnelle d’un appartement pour pouvoir y vivre, dans la mise en place d’une exposition, dans la préparation du lieu à ses futures fonctions mais également dans son aspect professionnel, afin de lancer une réelle plateforme de travail exempte de toute contrainte de rendement ou de vente mais où la présence du possible engendre une énergie de travail saine dédiée à l’art et à ses spectateurs.

La premi

La découverte du lieu

Les premiers participants au projet Fugitif se sont réunis à Leipzig en juillet 2008. Il s’agissait lors de cette résidence de mettre en place les problématiques de travail qui alternaient entre création artistique et valeur historique et documentaire du lieu. Un travail documentaire a été rendu possible grâce aux vestiges matériels laissés à l’abandon par les anciens occupants des différents appartements. Les vestiges ont été triés, organisés, puis archivés.

Des recherches historiques, à propos du lieu même dans les archives de la ville sont venus compléter ce premier travail. En plus de constituer une importante base de données, ces recherches permettent aujourd’hui à Fugitif de se développer autour de divers axes, tout en gardant en mémoire l’histoire propre du lieu.


Participants :
• Neven ALLANIC, artiste plasticien
• Katja BERGER, philosophe
• Jonathan CEJUDO, artiste plasticien
• Sabine FISHER, étudiante en art
• Constanze FRITZCH, professeur d’histoire de l‘art
• Uwe GRELAK, critique littéraire
• Léonor MATET, étudiante en histoire de la photographie
• Liliana PADILLA, journaliste
• Nicolas RIVET, artiste plasticien
• Klaus SPEIDEL, philosophe et critique d’art.